• Chapitre 1

    Chapitre 1:

        -Ha hooouuu ha haoooouuuu !

        Louve fût réveillée en sursaut par ce cri provenant d'à peine trois mètres à côté d'elle:

       -Hein ? Quoi ? Qu'est-ce qu'il y a ? On est où ?

        -Eh ben...On est dans la forêt mais t'es qui toi ? Et tu viens d’où ?

       -Je m'appelle Louve et je viens du village là-bas ; bafouilla la jeune fille sans s'apercevoir qu'elle parlait à un loup. Et toi comment tu t’appelles ? Demanda-t-elle à son interlocutrice, encore sous le choc.

        -Moi c'est Emerantiane et je viens d'ici, la forêt. Mais ma maman dit qu'il ne faut jamais aller au village ; que les villageois sont dangereux et que si l'un d'entre eux nous voit ils nous tueront ! Affirma-t-elle en tournant autour de Louve pour tenter de l'intimider.

        -Ce n’est pas possible je suis en train de parler avec un loup c'est un véritable cauchemar... marmonna l'enfant qui venait de se rendre compte de ce qu'elle faisait. Et c'était une grave erreur ; selon les rumeurs, toute personne qui parlait à un loup était maudit et irait en enfer pour l'éternité.

        En effet; Emerantiane était une jeune louve, plus petite que la fillette. Ses yeux étaient vert émeraude et perçants tandis que sa fourrure était gris foncé, presque noire et paraissait être coiffée régulièrement. Son regard était amical mais Louve repoussa très vite cette idée pour ne pas aggraver son cas.

        -Tu dis ça mais toi aussi tu es une louve ! Renchérit Emerantiane qui avait tout entendu en s'arrêtant net en face de la jeune fille la sortant de ses pensées.

        -Non ! Je suis une humaine, regarde ! Dit-elle en lui montrant sa queue.

        -Ha ! Ha ! Ha ! Très drôle ! S'exclama-t-elle en riant d'une façon sarcastique.

       -Mais non je t'assure qu'hier j'étais une humaine et depuis ma naissance je suis une humaine. Sanglota-t-elle. Qu'est-ce que j'ai fait pour devenir une bête du diable ! Implora l'enfant, les larmes aux yeux, incomprise, seule.

        -Tu sais ce qu'elle te dit la bête du diable ! S'énerva Emerantiane qui n'aimait pas que l'on parle ainsi des siens. Bon, peu importe ; ce qui est sûr, c'est que tu ne peux pas retourner au village dans cet état et si notre Alpha apprend que tu es sur notre territoire, il enverra la meute te dévorer.

        -C'est quoi votre Alpha ? Et pourquoi il enverrait la meute me dévorer ?

        -Notre Alpha c'est notre chef et si qui que ce soit pénètre sur notre territoire la meute le tue afin de le préserver de la guerre et de la destruction. Expliqua la louve aux yeux verts comme si c'était la chose la plus normale du monde.

        -Mais où je vais aller, où je vais me cacher, où je vais dormir ? Mais surtout, où est mon pendentif? S'agita la nouvelle louve, inquiète. 

        -On va aller au pied d’un arbre, avec des racines suffisamment grosses pour faire une tanière, là, on creusera un terrier et je cacherais ton odeur en urinant autour. Mais c'est quoi un pendentif ?

        -Berk ! Tu ne vas quand même pas faire pipi autour de ce qui va me servir de lit ? Un pendentif c'est ce qu'on met sur un collier et un collier c'est ce que les villageois portent autour du cou pour les protéger des mauvais esprits. Le mien c'est un loup en argent qui s'enroule autour d'un rubis. Expliqua Louve tout-de-même dégoûtée à l'idée de dormir près de l'urine d'un loup.

        -Alors allons-y ! se réjouit Emerantiane toute heureuse d’avoir trouvé une amie hors du commun et un rôle héroïque à jouer.


  • Commentaires

    1
    Samedi 9 Décembre 2017 à 15:47

    Un chapitre entier de dialogue, c'est très lourd. Il faut le contextualiser, rajouter du texte et de la description autour. La succession de "elle" et de "louve" a tendance à nous perdre aussi. Différencie tes louves par leur couleur, leur taille, l'implantation de leurs poils, ou que sais-je encore ! Ce sont des personnages principaux et on n'a même pas encore vu leur trombine alors que la première chose que l'on fait en rencontrant quelqu'un, c'est le détailler physiquement (ce que ferait donc Louve en se réveillant face à un inconnu).

    Et puis, tu n'es pas statique au cours d'une conversation, non ? Tu fais les cent pas, tu hausses les sourcils, bouge les mains, etc... Bon, il faut l'adapter aux loups, ici, mais ce ne devrait pas être un problème.

    Au fait, pourquoi ton personnage s'appelle Louve si les villageois ont l'animal en horreur ? C'est comme appeler un gosse Araignée alors que tu les détestes, ça n'a pas de sens. Pour le collier, je peux comprendre que ce soit un loup, par contre, le choix du rubis me laisse un peu... dubitative. Ils ont une carrière de rubis dans le coin ? Ou ils sont riches comme Crésus ? Bref, c'est clairement pas le bon minéral si tu choisis un village paumé au milieu de la forêt.

    De même que pour le prologue, ce sont des pistes, mais c'est toi qui décide.

    Je sais que je suis un peu dure en critique, mais sache que si je n'étais pas intéressée, je ne prendrais même pas la peine de faire ces commentaires, alors ne lâche pas l'affaire ;)

    2
    Mercredi 13 Décembre 2017 à 07:35

    Je vais faire de mon mieux pour appliquer tes conseils; mais certaines choses seront expliquées plus tard comme le prénom de Louve ou encore le rubis sur son pendentif. Merci beaucoup pour tes conseils car ils me serviront sûrement à d'autres occasions et sont déjà très utiles.cool

    3
    Mercredi 13 Décembre 2017 à 18:09

    Même si ce sera expliqué plus tard, tu peux glisser une petite remarque sur le fait que c'est un peu étrange, qu'on ne se pose pas la question de si c'est fait exprès ou pas ^^.

    Contente d'avoir pu t'aider, je repasserai quand tu auras fait des modifications ;)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :